Podcasts sur l'histoire

Von Manstein a-t-il poussé à la production en série des derniers modèles PzKpfw IV plutôt que Panther ou Tiger ?

Von Manstein a-t-il poussé à la production en série des derniers modèles PzKpfw IV plutôt que Panther ou Tiger ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'ai lu cette affirmation quelque part, mais je n'arrive pas à en trouver la source - Erich von Manstein a-t-il préféré un grand nombre de chars moyens PzKpfw IV à un petit nombre de chars lourds ?


Oui, il l'a fait, mais ceci est sorti de son contexte. Il n'avait rien contre les chars lourds en soi, mais dans un cas précis il était extrêmement mécontent de devoir attendre plusieurs mois, laissant à l'ennemi tout le temps de préparer ses défenses, de recevoir une poignée de Panzer V (au lieu d'attaquer directement), comme l'a insisté Hitler. Et sur ce cas précis, il avait tout à fait raison - la bataille de Koursk a été un désastre pour les Allemands, car les Soviétiques sous Joukov ont eu plusieurs mois pour préparer l'une des défenses les plus profondes en profondeur (jusqu'à 200 km, si ma mémoire est bonne) , et pour l'ensemble du Front des steppes (encore une fois, si ma mémoire est bonne, une armée d'environ 400 000 personnes, amenée d'Extrême-Orient et la dernière réserve stratégique de Joukov) arrivera. Ces deux éléments ont empêché Manstein de remporter la victoire (juste au moment où il commençait à surmonter la plus grande partie des défenses, le front des steppes l'a frappé et l'a frappé fort ; et en plus, l'opération était censée être un assaut prolongé pour encercler le Le renflement de Koursk, et seule l'attaque du Sud, celle de Manstein, a réussi, la partie Nord a été stoppée bien plus tôt) et il était furieux - si seulement ils n'avaient pas attendu des mois pour frapper…

De plus, les chars lourds allemands étaient des bêtes d'ingénierie et par conséquent, ils étaient une lourde charge à entretenir et à ravitailler. (Si je ne me trompe pas) même Guderian était contre le fait de jeter d'énormes ressources dans de petites quantités de chars lourds qui étaient coûteux à utiliser, il privilégiait le style soviétique, "la quantité a une qualité qui lui est propre". Sauf avec la qualité allemande.


J'ai jeté un œil aux souvenirs de Manstein, mais je n'ai pas trouvé de référence sur le sujet. En fait, rarement il parle de problèmes techniques, la plupart de son discours porte sur la stratégie. Dans le chapitre de la bataille de Koursk, il n'a parlé qu'une seule fois des modèles de chars, juste pour décrire l'arrivée de nouveaux modèles, sans porter de jugement sur les chars (sauf pour le Ferdinand, quand il dit que c'était un échec).

En complément de la réponse d'Adrian. Les chars lourds allemands ont eu plusieurs problèmes mécaniques lors de leurs premières batailles, même lors de la bataille de Koursk, plusieurs chars étaient inaptes au combat pour cette raison. D'un autre côté, Guderian était en charge de la production de chars, pas Manstein. Je n'ai aucune source décrivant une conversation entre Guderian et Manstein sur le sujet.


Voir la vidéo: Erich von Manstein. Edit (Juin 2022).